EN/FR/

Ne vous faites pas mordre par des engelures

frostbite engelures

Maintenant que l’hiver est enfin arrivé, et qu’il fait froid dehors, les Québécois savent que les engelures vont bientôt commencer à grignoter leurs nez, leurs doigts et leurs orteils. Au fur et à mesure que l’engourdissement s’installe, des choses dangereuses commencent à se produire dans votre corps. Lorsque la température baisse, votre corps adopte un mode de survie et réachemine le sang de vos extrémités vers vos organes les plus importants comme votre cerveau et votre cœur afin de combattre l’hypothermie.

Sans sang pour les réchauffer, vos doigts, orteils, nez, oreilles et joues sont particulièrement sensibles aux dommages causés par les températures glaciales. Si les températures sont basses et que vous restez longtemps dans le froid, de petits cristaux de glace peuvent commencer à se former entre vos cellules. Ces cristaux de glace drainent l’eau de vos cellules cutanées en les déshydratants. Pendant ce temps, les cristaux de glace rendent l’oxygénation de la zone affectée très difficile pour votre corps. Ces cristaux de glace, ainsi que le manque d’oxygénation et la déshydratation rendent très difficile, pour votre corps, le maintien en vie des cellules et capillaire. Et c’est de cette façon qu’apparaissent les engelures.

 

Une fois à l’intérieur et près d’une source de chaleur, vous n’êtes pas encore à l’abri du danger. Le réchauffement des tissus congelés crée alors une série de petits dommages. Lorsque le sang recommence à couler, les tissus subissent alors ce qu’on appelle des « dommages de re-perfusion ». Ce type de dommage cause une inflammation, un excès de liquide et du sang qui s’accumule et coagule. Et rendent vos cellules, capillaires et tissus très malheureux (s’ils ne l’étaient pas déjà).

 

Si les dommages sont vraiment graves, vous pourriez même vous retrouver à l’hôpital où vous devrez subir une évaluation des dommages potentiels causés aux tissus osseux, musculaires et tendineux. Il peut même s’écouler plusieurs semaines ou plusieurs mois avant que les dommages causés par les engelures dues au gel ne révèlent leur étendue réelle. Vous vous demandez peut-être quoi faire pour prévenir les engelures? La meilleure façon de prévenir ces engelures est de porter des vêtements appropriés, de maintenir une bonne hydratation, d’éviter le plus possible les basses températures et rester actif sans s’épuiser.  Si vous avez été exposé à des températures glaciales et que vous n’êtes pas certain de vos symptômes, n’hésitez pas à consulter immédiatement un médecin.

 

PS: Consultez nos articles sur la prévention ICI!